retour à la liste des chansons



C.C.

Yves Laneville, octobre 1992




Comme un brigand je rode autour de ta cachette
Lentement je décode tes intentions secrètes
Appréhendant ta fraude, j'ammorce une retraite
Universelle méthode pour parer la défaite.
Dans tes yeux verts émeraude, j'ai senti la tempête
Et sous ta gorge chaude l'intention malhonnête.
Comme le roi Hérode, demande-tu ma tête?
Odieux jeux à la mode, un caprice d'amourette.
Suis-je un autre épisode, rien qu'une autre conquête?
Sous tes ordres, voïvode, c'est la mort qui me guette.
En écrivant cette ode, errant sous ta fenêtre,
Titubant je galvaude dans mon âme de poëte.
Tu es bien malcommode et jamais satisfaite.
Est-ce que je peux Claude, te servir à perpète?



debut