retour à la liste des chansons



Il Pleut dehors

Yves Laneville, novembre 1990




Il Pleut dehors,
Tout plein de slush rentre dans mes bottes.
Qu'est-ce que j'peux faire
Pour m'évader d'c't'ostie d'hiver.
P't'être m'enfermer
Et pas r'sortir
Avant qu'le printemps s'pointe le nez,
Réchauffant de ses rayons
Ma ville en hivernation.

Seul dans' maison avec le vent comme seul compagnon.
Il parle pas fort et me suggère des idées d'mort.
Moi, j'l'accompagne avec la guitare que j'ai r'trouvée dans le placard
Laissée là sans un son, un manque d'inspiration.

Tout est si noir, j'ai les blues du solstice d'hiver.
C't'humide et frette, j'me cache sous un paquet d'couvertes.
Je prends un coup, ça m'fait oublier que j'suis cassé comme un clou
Et qu'ma blonde m'a effacé d'sa vie et d'ses pensées.

Toutes mes soirées s'passent à m'morfondre sur le passé.
J'm'ennuie d'ma blonde, j'voie plus personne, j'suis plus du monde.
J'fixe le plafond, le cours de mes pensées s'met à tourner en rond
Autour d'une femme que j'ai aimée, d'une plaie qui n'veut pas s'refermer.

T'es belle tu sais, j'ai oublié de t'en parler.
J'suis désolé, ça devait pas être drôle de m'endurer.
Pas un mot doux, tant d'temps passé sans dire que j't'aimais comme un fou.
Tant d'passion refoulée, tant d'amour gaspillé.



debut