retour à la liste des chansons



Pensées baladeuses

Yves Laneville, 2001- janvier 2004





Au coin de la Main et Ste-Catherine, y'a de la silicone vallée
On a déchu les ballerines, elles ont défié la gravité

Allez viens dans mes bras mon chou. Je comblerai ce qui te manque
Je t'offrirai tous mes bijoux. Tu m'ouvriras ton compte en banque

C'est pas facile de refuser une si galante invitation
J'me fais pas encore à l'idée d'marchander une paire de tétons

Plus loin devant l'Métropolis, y'a des bédaines qui font la queue,
Les jeans à ras le clitoris, comme indécence y's'fait pas mieux

C'pas surprenant qu'ces post-pubères aient les foufounnes électrifiées
Toutes ces pores de peau à l'air ça prélimine à s'exciter

Godemichés, condoms goûteux, boutique de sexe, club échangiste
Je n'me peux plus, j'en veux, j'en veux, allez j'me paye un danse à dix

C'tait pas si mal mais l'chirurgien a échoué encore une fois
C'pas des cloches qu'on veut, c'est des seins, souple, doux, ferme à la fois

Je continue donc ma ballade avec un arrière goût d'plastique
Éhonté de mon incartade et pris de remords d'ordre éthique

Plus j'déambule et plus j'me dis que c'est troublant d'penser qu'le sexe
Nous expulsa du paradis et que ça rime avec mon Ex

Toutes ces pensées me déprime, faudrait en faire une chanson
Ces mots qu'on exorcise, qu'on rime, sont exercices d'introspection

En écrivant j'bois une bonne rousse, plutôt amère de préférence
Avec un beau collet de mousse, voilà une pure jouissance

Ainsi se finit ma soirée, dans un p'tit bar comme tant d'autres
Je lève un verre à votre santé, chin chin tout l'monde, à la bonne vôtre.



debut