retour à la liste des chansons



Le prince charmant

Yves Laneville, décembre 1992






Quelques larmes d'alcool
Décapent un maquillage.
Que c'est triste une folle
Obsédé par son âge.

Elle soulève sa coupe
Et regarde sa main
Déformée par la loupe
Et jaunie par le vin.

La flamme d'une chandelle
La fixe dans les yeux.
Comme elle a honte d'elle
Elle lui fait ses aveux.

«J'ai perdu trop de temps
À attendre un miracle
Et mes rides sont maintenant
D'insurmontables obstacles».

Elle échappe une injure
La chandelle se déchaîne.
Son ombre sur le mur
Danse à en perdre haleine.

«C'est mon prince» se dit-elle
«Qui valse à mes côté.
C'est un signe du ciel,
Il s'en vient, je le sais».

Un jour ton prince viendra



debut